Africa Defense Forum

Le paludisme est complètement stoppé par un microbe

Reading Time: 2 minutes

BBC NEWS À BBC.CO.UK/NEWS

Les scientifiques ont découvert un microbe qui protège les moustiques contre l’infection du paludisme. Les membres d’une équipe au Kenya et au Royaume-Uni déclarent que cette découverte a « un énorme potentiel » pour contrôler la maladie.

Le paludisme est propagé par la piqûre des moustiques infectés, aussi leur protection pourrait aussi protéger les humains. Les chercheurs étudient s’ils pourraient mettre les moustiques infectés en liberté ou utiliser des spores pour supprimer la maladie.

Les microbes qui bloquent le paludisme, appelés microsporidies MB, ont été découverts en étudiant les moustiques sur les berges du lac Victoria au Kenya. Ils vivent dans les boyaux et les organes génitaux des insectes. Les chercheurs n’ont pas pu trouver un seul moustique porteur de microsporidies qui abritait aussi le parasite du paludisme. 

« Les données dont nous disposons jusqu’à présent suggèrent que le blocage est à 100 % : c’est un blocage très intense du paludisme », déclare le Dr Jeremy Herren, du Centre international de la physiologie et l’écologie des insectes du Kenya, à la BBC.

Plus de 400.000 personnes meurent du paludisme chaque année, la plupart étant des enfants de moins de 5 ans. Bien que d’énormes progrès aient été faits grâce à l’utilisation de moustiquaires de lit et la pulvérisation des foyers avec l’insecticide, ces progrès se sont arrêtés au cours des dernières années. Il est largement convenu que de nouveaux outils sont nécessaires pour affronter le paludisme.

Les microsporidies MB pourraient préparer le système immunitaire des moustiques pour qu’il soit mieux capable de combattre les infections. La présence des microbes dans les insectes pourrait aussi avoir un effet important sur le métabolisme des moustiques, en les rendant inhospitaliers aux parasites du paludisme.

Au minimum, 40 % des moustiques dans une région doivent être infectés par les microsporidies pour affecter de façon importante le paludisme.

Leave A Reply

Your email address will not be published.