Africa Defense Forum

Yasuke, le samouraï africain

Reading Time: 3 minutes

Personnel D’ADF

ILLUSTRATION D’ANTHONY AZEKWOH

Il y a presque 500 ans, un homme appelé Yasuke attiraient la foule où qu’il aille au Japon. C’était le premier homme né à l’étranger à être devenu samouraï, membre de la classe guerrière d’élite du Japon.

C’était aussi le premier et le seul homme noir jamais observé par la plupart des Japonais. Un de ses collègues le décrivit à l’époque comme étant étonnamment grand, « et avec une peau comme du charbon ». On estime qu’il mesurait 1,88 m de haut, bien plus haut que les Japonais dont la hauteur était en moyenne de 1,6 m à l’époque.

Son nom de naissance n’est pas connu. Son nom japonais était Yasuke, prononcé yass-ké.

Il arrive au Japon en 1579. Les historiens pensent qu’il était originaire du Mozambique portugais mais d’autres disent qu’il aurait pu provenir de l’Éthiopie ou du Nigeria. Certains historiens affirment que c’était un esclave mais d’autres disent qu’il n’aurait pas pu avoir un succès aussi rapide de samouraï sans avoir d’antécédents de guerrier.

Il pourrait être le premier homme noir à se rendre au Japon. Il voyage avec un Jésuite italien quand il attire l’attention d’Oda Nobunaga, seigneur de la guerre qui essaye d’unifier le pays et devenir son shogun, ou seul dirigeant militaire du pays.

On pense que Yasuke a aussi visité les Indes avant d’arriver au Japon. Cela aurait intrigué Nobunaga. Un historien a noté que Nobunaga aurait aussi apprécié le fait que Yasuke n’avait pas de desseins religieux, contrairement aux Jésuites. Presque immédiatement après avoir rencontré Yasuke, Nobunaga lui donne une somme d’argent considérable.

Tous les récits conviennent de la grande intelligence de Yasuke. Il apprend rapidement à bien parler le japonais ; sans cela, il n’aurait jamais pu progresser dans la société japonaise. Au bout d’environ un an, il atteint le niveau supérieur des samouraïs, ce qui est un succès extraordinaire dans toute circonstance.

Yasuke et Nobunaga sont semblables. Tous les deux recherchent la compagnie de gens disciplinés et intelligents. Le cinéaste Floyd Webb déclare que, alors que Nobunaga était passionné du nô, genre de drame musical classique, Yasuke aimait danser et réciter un utenzi, forme de poésie narrative en swahili célébrant des actes héroïques.

Nobunaga fait de Yasuke son porteur d‘arme, rôle complexe qui combine les positions d’aide principal, de conseiller de confiance et de gardien des secrets d’état.

La période pendant laquelle Yasuke est samouraï est courte. En 1582, deux ans seulement après que Yasuke soit devenu un guerrier japonais, Nobunaga est le seigneur de la guerre le plus puissant du pays. Dans ses efforts d’unifier le pays sous son égide, il détruit le clan Takeda rival en début d’année à la bataille de Tenmokuzan, ce qui lui permet de contrôler la partie centrale du Japon. Les seuls rivaux restants de Nobunaga sont les clans Mōri, Uesugi et Hōjō. Chaque clan fait face à des problèmes internes.

En juin 1582, il part en guerre contre le clan Mōri. Il divise son armée et part avec Yasuke et 29 autres soldats de confiance. Alors que les 31 hommes font une halte au temple de Honnō-Ji, 13.000 soldats sous les ordres d’Akechi Mitsuhide, l’un des généraux qui avait la confiance de Nobunaga, les embusquent et les attaquent.

Le temple est incendié et, la situation étant sans espoir, Nobunaga se fait seppuku (méthode rituelle de suicide).

On dit que Yasuke est le seul survivant de l’embuscade. Il est capturé plus tard et forcé de rester debout devant Mitsuhide, qui l’appelle « un animal » mais épargne sa vie et ordonne qu’il soit remis aux Jésuites. Il est possible qu’il ait passé le reste de sa vie dans une mission de Kyoto. Personne ne le sait.

L’histoire de Yasuke continue aujourd’hui, en particulier au Japon où il est commémoré dans un livre pour enfants. Il est le sujet de documentaires et d’autres livres, et il est même un personnage de bandes dessinées et de jeux vidéo.

Leave A Reply

Your email address will not be published.