Africa Defense Forum

Cette équipe de football kényane est un symbole d’espoir

Reading Time: 2 minutes

VOICE OF AMERICA

Depuis l’an 2000, une équipe de football s’est établie dans le quartier Kariobangi de Nairobi. Cette équipe, qui a été plus tard appelée Kariobangi Sharks (Requins de Kariobangi), était quelque chose de positif dans un lieu de peuplement non structuré défini par la pauvreté, le crime et des conditions de vie surpeuplées.

L’équipe est devenue une échappatoire pour les jeunes gens talentueux intéressés par le football, qui sinon auraient pu participer à des actes criminels. Au cours des 20 dernières années, l’équipe a atteint le sommet de la ligue de football du Kenya, encourageant ainsi les talents d’une nouvelle génération de joueurs et leur donnant de l’espoir. 

Lorsqu’Eric Juma avait 11 ans, il voyait l’équipe s’entraîner près de chez lui. Pour Eric Juma, l’équipe se distinguait par son organisation apparente. Il rejoint l’équipe peu après. Aujourd’hui, il a 25 ans et il est capitaine de l’équipe.

Kariobangi est tourmenté par le chômage et le crime, et M. Juma déclare que beaucoup de ses amis d’enfance ont fini par appartenir à des gangs. Les Sharks ont veillé à ce que M. Juma respecte la légalité mais une équipe provenant d’un quartier pauvre affronte ses propres défis, déclare-t-il.

« Auparavant, nous n’avions jamais d’argent. Pendant longtemps, nous allions à Mombasa, à Kisumu. Nous n’avions même pas assez d’argent pour acheter de l’eau minérale, aussi nous avions l’habitude d’emporter de l’eau entre Nairobi et Mombasa. C’est le genre de défi que nous affrontions, en tant qu’équipe et en tant que joueur individuel ; parfois, vous n’avez pas de chaussures de foot, vous devez les emprunter auprès d’un autre joueur lorsqu’il ne joue pas. »

En 2019, M. Juma a eu l’une de ses meilleures journées, lorsque les Sharks ont vaincu l’équipe de foot britannique Everton 4 à 3 lors d’une série de tirs au but après le match.

L’identité de ceux qui ont organisé les jeunes garçons qui fondèrent les Kariobangi Sharks est incertaine. Les résidents déclarent que les joueurs se sont organisés eux-mêmes, et qu’ils ont ensuite reçu des donations et ont commencé à participer aux tournois. De telles donations ont été fournies par des sympathisants, notamment le président de la fédération de football du Kenya Nick Mwendwa, qui est désigné comme le fondateur du club. 

Les Sharks ont gagné un très grand nombre de supporteurs au Kenya. Ils participent au championnat du Kenya de football en compagnie de plus de deux douzaines d’autres équipes. Le club de football a une équipe de jeunes pour les garçons de moins de 20 ans et des équipes pour les plus jeunes.

Le rêve de M. Juma consiste à conduire son équipe pour participer à la Coupe d’Afrique.

Leave A Reply

Your email address will not be published.