Africa Defense Forum

L’ÉTHIOPIE RENFORCE SA FLOTTE AÉRIENNE AVEC UN AVION-CARGO C-130

0
Reading Time: 2 minutes

L’ARMÉE DE L’AIR CONTRIBUE À LA MISSION DE MAINTIEN DE LA PAIX EN SOMALIE

Les résidents de Bishoftu (Éthiopie), ville lacustre à 25 kilomètres au Sud de la capitale, sont habitués au grondement des jets décollant et atterrissant à la base aérienne centrale de l’Armée de l’air éthiopienne (ETAF).

En juin 2018, ils entendent le rugissement d’un avion-cargo C-130E Hercules restauré, donné par le gouvernement des États-Unis. Le but de ce don est de renforcer davantage la capacité de l’ETAF pour réapprovisionner les forces de maintien de la paix dans la région et pour répondre aux crises humanitaires.

La livraison de l’aéronef sert aussi à rendre hommage à John Robinson, pilote afro-américain résolu qui s’est battu pour l’Éthiopie et qui est enterré ici. Des représentants des armées de l’air américaine et éthiopienne ont déposé ensemble une couronne sur la tombe de M. Robinson le 5 juin 2018.

Le jour suivant à la base aérienne centrale, le général Adem Mohammed a conduit un tour des installations de formation sur simulateur et de l’Académie de l’Armée de l’air éthiopienne avant d’escorter la délégation vers le tarmac pour exhiber le nouveau C-130E. 

L’escadrille éthiopienne numéro 15 utilisera à bon escient son nouvel avion. Les Forces de défense nationale éthiopiennes fournissent aux opérations de maintien de la paix des Nations unies plus de personnel que tout autre pays. Selon les chiffres de l’ONU, en date de juin 2018, cette nation d’Afrique de l’Est contribuait 8.508 personnes, environ 1.400 de plus que le Bangladesh, deuxième contributeur. 

L’engagement de l’Éthiopie envers les opérations internationales de maintien de la paix date de 1951, lorsque les troupes éthiopiennes constituaient une partie importante de la force multinationale de l’ONU pendant la guerre de Corée. En 1953, le gouvernement US accepte d’aider les forces armées de l’Éthiopie à acquérir des jets. En 1961, l’Éthiopie utilise des chasseurs F-86F et des jets d’entraînement T-33 et T-28. 

Il est estimé que la flotte éthiopienne possède actuellement 24 avions chasseurs, 7 avions de transport, 25 hélicoptères et environ 14 avions d’entraînement.

L’ETAF contribue actuellement des soldats à la mission de l’Union africaine en Somalie. En septembre 2018, selon un rapport du réseau médiatique Shabelle Media Network, des membres de l’ETAF ont effectué une frappe aérienne contre al-Shebab après avoir pris connaissance des plans du groupe extrémiste pour attaquer le contingent éthiopien.

Le contingent a tué environ 70 militants d’al-Shebab et détruit deux véhicules bourrés d’armes. Le brigadier-général Yilma Merdassa, chef de l’ETAF, a déclaré à Fana Broadcasting que la frappe avait été conduite à la suite d’une analyse approfondie.

Il a dit : « Nous avons atteint 100 % de nos objectifs. »  

Leave a Reply