LA TUNISIE EMPÊCHE 27.000 PERSONNES DE REJOINDRE LES GROUPES TERRORISTES

LA TUNISIE EMPÊCHE 27.000 PERSONNES DE REJOINDRE LES GROUPES TERRORISTES

PERSONNEL D’ADF

Les autorités tunisiennes ont annoncé qu’elles avaient dissuadé plus de 27.000 jeunes de rejoindre des groupes terroristes depuis 2012. Le ministre de l’Intérieur Hadi al-Majdoub a déclaré que ces jeunes avaient été dissuadés de voyager dans les pays étrangers où les conflits armés sévissent.

M. al-Majdoub a déclaré que, en plus de ceux empêchés de quitter le pays, environ 800 personnes soupçonnées d’extrémisme étaient retournées de l’étranger et environ 190 d’entre elles avaient été arrêtées. Les autres sont étroitement surveillées pour déceler des signes d’activité extrémiste, a-t-il déclaré au journal Asharq Al-Awsat.

La Tunisie a contribué à l’EIIL plus de combattants étrangers que tout autre pays africain. M. al-Majdoub a déclaré qu’environ 3.000 Tunisiens vivant à l’étranger sont activement alliés aux groupes extrémistes. Les deux destinations principales pour les extrémistes originaires de Tunisie sont la Syrie et la Libye, a-t-il déclaré. Asharq Al-Awsat signale qu’en 2016, la Tunisie avait démantelé 245 cellules terroristes et arrêté 517 personnes soupçonnées de terrorisme.

(0)(0)