Africa Defense Forum

La « cité d’or perdue » découverte en Égypte

0
Reading Time: 2 minutes

BBC NEWS À BBC.CO.UK/NEWS

La découverte d’une cité de 3.000 ans qui était perdue dans les sables d’Égypte a été saluée comme l’une des plus importantes découvertes archéologiques depuis la tombe de Toutânkhamon.

L’égyptologue renommé Zahi Hawass a annoncé la découverte de la « cité d’or perdue » près de Louxor. Il a déclaré qu’il s’agissait de la plus ancienne ville jamais découverte en Égypte. Elle s’appelait Aton et date du règne d’Amenhotep III, l’un des plus puissants pharaons d’Égypte, qui a régné de -1391 à -1353. La ville a continué à être utilisée par les pharaons Aÿ et Toutânkhamon. La tombe presque intacte de ce dernier avait été découverte dans la vallée des Rois en 1922.

Betsy Brian, professeur d’égyptologie à l’université Johns Hopkins, a déclaré que la cité « nous donnerait un rare aperçu de la vie des anciens Égyptiens » au moment où la richesse de l’empire avait atteint un point culminant.

Les fouilles ont produit un grand nombre d’articles archéologiques, notamment des bijoux, des céramiques de couleur, des amulettes de scarabée et des briques d’argile portant le sceau d’Amenhotep III. L’équipe a commencé ses excavations sur la rive Ouest de Louxor près de la vallée des Rois, à 500 km au Sud de la capitale du Caire.

« En quelques semaines, à la grande surprise de l’équipe, des formations de briques d’argile ont commencé à apparaître dans toutes les directions, a déclaré le Dr Hawass. Ce qu’ils avaient excavé était le site d’une grande ville dans un bon état de préservation, avec des murs presque entiers et des salles remplies d’outils de la vie quotidienne. »

Plusieurs zones ou quartiers ont été excavés, notamment une boulangerie, un district administratif et une zone résidentielle.

« Un grand nombre de missions étrangères avaient cherché cette ville sans jamais la découvrir », a ajouté le Dr Hawass, ex-ministre des Antiquités.

Leave a Reply