Africa Defense Forum

Les pays d’Afrique centrale introduisent la monnaie « eco »

Reading Time: < 1 minute

VOICE OF AMERICA

Le débat concernant l’avenir du franc CFA dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) formée de 6 pays membres s’est intensifié après l’annonce que 8 pays africains avaient accepté de changer le nom de leur monnaie commune à « eco ». Ils ont aussi rompu les liens du franc CFA avec la France.

Le franc CFA utilisé dans les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale est considéré par beaucoup comme un signe de l’interférence de la France dans ses anciennes colonies africaines.

Louis Nsonkeng, chercheur et maître de conférences à l’Université de Bamenda-Cameroun, déclare que lorsque l’eco deviendra la devise officielle, les 8 états d’Afrique de l’Ouest obtiendront leur liberté financière de la France. Il déclare que les 6 états d’Afrique centrale qui utilisent aussi le franc CFA devraient immédiatement émuler l’exemple des états d’Afrique de l’Ouest.

Le Cameroun, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, la République du Congo et le Tchad utilisent le franc CFA. Les états membres de la CEMAC ont plus de 50 % de leurs réserves financières conservées au trésor français, à la suite d’accords signés en 1948.

Thomas Babissakana, économiste camerounais et expert financier, déclare que de tels accords pèsent sur les économies des états d’Afrique centrale parce que la France utilise aujourd’hui l’euro mais contrôle toujours sa propre monnaie.

Le Franc CFA était aligné sur le franc français jusqu’en 1999, lorsque sa valeur fut fixée à environ 660 francs CFA pour 1 euro.

Leave A Reply

Your email address will not be published.