Africa Defense Forum

Le Nigeria Élimine Des Leaders De Boko Haram Dans Un Raid Aérien

Reading Time: 2 minutes

PERSONNEL D’ADF

L’Armée de l’air du Nigeria (NAF) a tué plusieurs hauts commandants de Boko Haram lors de frappes aériennes sur des peuplements près du lac Tchad.

« La frappe aérienne a été exécutée à la suite de rapports impeccables des services de renseignement », déclare le général de brigade Bernard Onyeuko, directeur intérimaire des Opérations médiatiques de la défense, au sujet de l’opération du 18 mars 2020. Le général Onyeuko ajoute que des rapports montrent que de hauts commandants de Boko Haram, ainsi que quelques-uns de leurs combattants et des personnes désignées comme kamikazes, s’étaient réunis dans ce lieu pour organiser des attaques coordonnées. »

Les frappes font partie de l’opération Decisive Edge, une mission destinée à décimer les bastions utilisés par le groupe extrémiste. Les frappes aériennes, organisées par la Force opérationnelle aérienne de l’opération Lafiya Dole du Nigeria, ont bombardé les enclaves de Boko Haram au Nord-Est du pays. Le 6 mars, des avions chasseurs de la NAF ont éliminé des douzaines de terroristes à Bula Korege en bordure de la forêt de Sambisa dans l’état de Borno.

« Les chasseurs de la NAF se sont succédés pour attaquer la zone cible, en neutralisant un grand nombre de TBH [terroristes de Boko Haram] et en détruisant leurs structures lors de passages successifs », déclare l’Air commodore Ibikunle Daramola, selon le journal nigérian The Guardian.

« Après la première vague de frappes, les terroristes se sont rassemblés dans une autre section du peuplement où ils ont été traqués et éliminés », a-t-il ajouté.

Le 9 mars, des attaques aériennes ont anéanti les installations logistiques de Boko Haram à Bukar Meram. Le 11 mars, des avions chasseurs et un hélicoptère militaire ont fourni un appui aérien rapproché à des troupes terrestres à Gubio qui poursuivaient, et qui détruisirent finalement, un technical de Boko Haram et des militants battant en retraite, selon un reportage du Vanguard.

Le commodore Daramola déclare que les attaques aériennes de Decisive Edge étaient conçues pour « façonner l’espace de bataille » pour les opérations terrestres et aériennes futures.

Leave A Reply

Your email address will not be published.