Africa Defense Forum

LA CEDEAO LANCE LE CENTRE MARITIME

Reading Time: < 1 minute

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a inauguré un nouveau centre de coordination maritime multinational destiné à contrôler et empêcher les activités illicites en mer.

Ce programme, appelé Zone Pilote E, coordonnera les activités conjointes entre le Bénin, le Niger, le Nigeria et le Togo, d’après l’Institut d’études de sécurité (ISS). Il aura son siège à Cotonou, au Bénin, et la collaboration inclura des patrouilles, des échanges d’informations, des formations et des exercices. Le centre fait partie de la Stratégie maritime intégrée de la CEDEAO et relèvera du Centre régional de coordination de la sécurité maritime de l’Afrique de l’Ouest.

L’ISS précise que d’autres zones sous-régionales ont déjà été établies, y compris la Zone F, qui comprend le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, et la Zone G, qui comprend le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée-Bissau, le Mali et le Sénégal. Même si ces zones ont été établies, les pays hôtes des centres de coordination n’ont pas encore été choisis.

« Même si la piraterie, le vol à main armée, la pêche illégale, le vol de pétrole et d’autres menaces sont encore loin d’être éradiqués, ces actions suggèrent que la CEDEAO et ses États membres prennent au sérieux la sécurisation de leurs domaines maritimes d’une manière coopérative », observe Barthelemy Blede, chercheur principal au bureau de l’ISS à Dakar, au Sénégal. « Ceci étant dit, il reste encore à la Commission de la CEDEAO du travail à faire. Elle doit maintenant concentrer ses efforts sur la finalisation de son architecture de sécurité maritime ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.