Africa Defense Forum

Le Burkina Faso Met À L’essai Des Moustiques Modifiés pour Réduire Le Paludisme

0
Reading Time: 2 minutes

VOICE OF AMERICA

Le paludisme provoque plus de 400.000 décès chaque année, et la plupart des victimes sont africaines. Désormais, Target Malaria, groupe international de scientifiques, travaille au Burkina Faso sur une solution génétique.

Abdoulaye Diabate de l’Institut de recherche pour la science et la santé déclare que Target Malaria espère développer un outil générique pour modifier les moustiques afin que leur progéniture soit seulement des mâles. Toutes les femelles avec lesquelles ils se reproduisent après leur modification produiront aussi uniquement des mâles.

Puisque seules les femelles de moustique propagent le paludisme, la maladie devrait se résorber rapidement, en même temps que leur population.

Dans le village de Bana où les moustiques génétiquement modifiés ont été initialement testés en 2019, les résidents locaux étaient préoccupés par cette expérimentation.

Kiesiara Sanou, un aîné du village, déclare que les gens pensaient que l’étude libérerait des moustiques dans le village et qu’ils provoqueraient d’autres maladies. Mais depuis qu’ils travaillent avec Target Malaria, ils ont fini par comprendre le but et aujourd’hui, ils les aident même à accomplir des tâches telles que la collecte des moustiques.

Les moustiques génétiquement modifiés sont seulement l’une des solutions que les scientifiques ont testées au Burkina Faso pour gérer le paludisme. Le pays a aussi été un pionnier dans les moustiquaires traitées au pesticide.

L’institut Jenner de l’université d’Oxford a annoncé en avril 2021 qu’un vaccin du paludisme mis à l’essai au Burkina Faso avait une efficacité record de 77 %.

Naima Sykes de Target Malaria déclare que, selon le « Rapport mondial sur le paludisme 2019 » de l’Organisation mondiale de la santé, plus de 94 % des cas et des décès dus au paludisme ont lieu en Afrique.

Mme Sykes ajoute que, lorsque Target Malaria recherche des institutions avec lesquelles établir un partenariat, elle souhaite des institutions dans les pays fortement affectés par le paludisme qui désirent vivement trouver une solution.

Leave a Reply