Africa Defense Forum

UNE NOUVELLE THÉRAPIE DE LA TUBERCULOSE RÉDUIT LE TEMPS DE TRAITEMENT EN AFRIQUE DU SUD

Reading Time: 2 minutes

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le créateur de mode sud-africain Innocent Molefe avait reçu un diagnostic de tuberculose en 2015. Trois ans plus tard, elle s’était transformée en souche multirésistante nécessitant des injections douloureuses et une grande quantité de médicaments.

Trois mois après la première série de traitement, il fit une rechute et commença une deuxième série. À la fin de cette dernière, il n’était toujours pas guéri.

Grâce à un nouveau traitement approuvé en août 2019 par la Food and Drug Administration (FDA) américaine, il ne souffre plus de la maladie et a repris son travail. « Je souhaitais vaincre la maladie, et j’en suis la preuve vivante », déclare-t-il.

Parmi les plus de 1,6 million de décès dus à la tuberculose qui sont enregistrés chaque année, plus de 75.000 se produisent en Afrique du Sud. En 2017, l’Afrique du Sud a constaté plus de 322.000 cas de tuberculose active.

La nouvelle thérapie raccourcira énormément la période de traitement. Ce traitement est basé sur trois médicaments : la bédaquiline, le prétomanid et le linézolide, appelés collectivement traitement BPaL. Le prétomanid est le nouveau composé développé par l’organisme à but non lucratif TB Alliance, basé à New York, et qui a reçu le feu vert de la FDA en août 2019.

Le traitement a subi des essais dans trois sites d’Afrique du Sud, auxquels 109 patients ont participé. Il a enregistré un taux de succès de 90 % après six mois de traitement et six mois de suivi.

Le traitement comprend cinq comprimés des trois médicaments, à prendre quotidiennement pendant six mois. Ceci se compare aux 30 à 40 médicaments que les patients souffrant de la tuberculose multirésistante prennent chaque jour pendant une période pouvant atteindre deux ans.

La tuberculose est une maladie des poumons évitable et curable, qui produit plus de 10 millions de cas enregistrés chaque année. La maladie s’est aggravée à mesure qu’elle est devenue de plus en plus résistante aux médicaments. TB Alliance a commencé à concevoir ces essais en 2014.

Leave A Reply

Your email address will not be published.