Africa Defense Forum

L’EMPIRE DU MONOMOTAPA

Reading Time: 2 minutes

Personnel d’ADF

Le royaume du Zimbabwe connut un déclin au début du 15ème siècle. Certains historiens disent que la famine sévissait dans la région. D’autres déclarent que Nyatsimba Mutota, prince guerrier du royaume, avait quitté cette région sans littoral à la recherche du sel, commodité précieuse à l’époque.

On dit que le prince trouva du sel parmi une tribu de chasseurs d’éléphants près du Zambèze, à environ 300 kilomètres au Nord. Il prit le contrôle de la région, qui contenait aussi quelques gisements d’or. Il occupa la majeure partie de la vallée du Zambèze et fonda l’empire du Monomotapa, appelé aussi Mutapa, en établissant sa capitale à Zvongombe.

L’historien David Chanaiwa déclare que l’empire était quelque peu officieux et dépendait du « charisme, du bien-être et de la sagesse politique » de son dirigeant. Mutota gouvernait son empire avec légèreté, en évitant de s’ingérer dans la vie de ses sujets. 

On ne connaît pas d’historien de ce royaume, aussi existe-t-il peu d’information disponible. Mais les voyageurs portugais ont fourni des rapports sur la capitale, en décrivant comment elle était construite principalement avec de l’argile, du bois et de la chaume. La capitale était entourée d’une palissade en bois qui était tellement longue qu’il fallait environ une heure pour en faire le tour. À l’intérieur de la palissade se trouvaient trois bâtiments. Le prince avait sa cour dans l’un d’eux. Un autre abritait ses épouses et ses conseillers, environ 3.000 personnes au total. Le troisième abritait ses pages et ses gardes du corps, qui étaient recrutés parmi les jeunes hommes célibataires de tout le royaume. Ces jeunes hommes étaient formés pour servir ultérieurement comme bureaucrates ou soldats.

Mwened Matope, fils de Mutota, hérita du royaume et commença à l’élargir par une série de campagnes militaires. À son apogée, le royaume s’étendait sur toute la vallée du Zambèze. Les régions actuelles de l’Angola, de la Zambie, du Zimbabwe et d’une partie du Mozambique jusqu’à l’océan Indien faisaient partie de cet empire. Matope prit le surnom de Mwene-Mutapa, ce qui veut dire « seigneur des terres dévastées ». Ses vêtements royaux possédaient une houe à poignée d’ivoire, finement ouvragée, qui faisait partie de sa ceinture. Elle symbolisait la paix grâce à la capacité d’extraire les richesses de la terre. Matope expliquait clairement à son peuple qu’il était un roi d’origine divine, le « dieu du soleil ».

Il augmenta sa fortune par la taxation et le commerce à longue distance. Il établit des comptoirs le long du Zambèze. Il est presque certain qu’il fit du commerce à travers l’océan Indien, probablement avec la Chine et l’Inde.

La durée de ce royaume fut assez courte. Vers le milieu du 16ème siècle, il commença à décliner politiquement, militairement et culturellement. Son gouvernement central devint faible et fragmenté, et les gouverneurs provinciaux assumèrent davantage de pouvoir. Les leaders d’une province se séparèrent complètement du royaume. Les Portugais, qui avaient une présence de longue date dans la région, conquirent le royaume et choisirent son chef.

Lorsque les Portugais tuèrent le dernier chef du Monomotapa lors d’une bataille en 1917, le royaume était un pâle reflet de son ancienne gloire.

Leave A Reply

Your email address will not be published.