POINT DE VUE - Africa Defense Forum
Africa Defense Forum
ADF is a professional military magazine published quarterly by U.S. Africa Command to provide an international forum for African security professionals. ADF covers topics such as counter terrorism strategies, security and defense operations, transnational crime, and all other issues affecting peace, stability, and good governance on the African continent.

POINT DE VUE

Reading Time: 2 minutes

Personnel de l’état-major unifié des États-Unis pour l’Afrique

Les longs déploiements, les efforts physiques et le risque extrême. Ce sont les dangers que les militaires professionnels connaissent bien. Ils supportent volontiers leur fardeau parce que, pour eux, le travail est plus qu’une carrière. C’est une vocation.

Lorsqu’on leur demande pourquoi ils se sont enrôlés, les soldats mentionnent souvent des idéaux tels que le « service au pays » et un « désir de protéger les autres ». Ils œuvrent aussi pour un idéal de professionnalisme.

Un professionnel s’engage pendant toute sa vie à apprendre et à se perfectionner. Pour soutenir ce développement, les pays investissent dans des établissements d’éducation militaire professionnelle, en particulier les collèges de commandement et d’état-major conçus pour former les officiers au niveau stratégique. Les pays ouvrent aussi la porte à la formation des sous-officiers, qui désirent jouer un rôle de leadership et accéder à des aptitudes avancées.

Des enquêtes montrent que les forces armées d’Afrique sont parmi les institutions les plus respectées aux yeux du public qu’elles servent. Un héritage d’accomplissements et de sacrifice leur a donné cette réputation ; conserver cette estime est une priorité majeure.

Le maintien d’une norme élevée exige un investissement. Les membres des forces armées d’Afrique déclarent qu’ils veulent des équipements adéquats, des versements de salaire en temps voulu, des logements à un prix abordable et des prestations de retraite. Ils déclarent que ces éléments réduisent les motivations pour la corruption, laquelle a parfois sali la réputation des forces armées.

Un professionnel respecte aussi l’ordre constitutionnel et la supervision des forces armées par le pouvoir civil. Après des années d’instabilité dans beaucoup de régions du continent africain, l’ingérence des forces armées en matière politique devient plus rare et la bonne gouvernance devient la norme plutôt que l’exception.

Les enjeux des guerres du 21ème siècle donnent plus d’importance au professionnalisme. Ils exigent que les officiers militaires prennent toute une série de décisions tactiques et éthiques, souvent à une vitesse fulgurante. En s’engageant à une éducation pour la durée de leur carrière et en retenant les valeurs noyaux de leur institution, ces professionnels seront prêts à gérer les plus grands défis.

Laisser un commentaire