DES CHIRURGIENS SUD-AFRICAINS ENTRENT DANS L’HISTOIRE AVEC DES IMPLANTS DE L’OREILLE IMPRIMÉS 3D

DES CHIRURGIENS SUD-AFRICAINS ENTRENT DANS L’HISTOIRE AVEC DES IMPLANTS DE L’OREILLE IMPRIMÉS 3D

Reading Time: < 1 minute

Des chirurgiens d’Afrique du Sud ont effectué avec succès le premier implant mondial des osselets de l’oreille moyenne en utilisant des composants imprimés 3D, selon une université de recherche.

La technique « peut être la solution pour combattre la surdité de transmission, problème de l’oreille moyenne causé par une maladie congénitale, une infection, un traumatisme ou une maladie métabolique », selon une déclaration de l’université de Pretoria.

L’intervention remplace le marteau, l’enclume et l’étrier, les plus petits os du corps qui forment l’oreille moyenne, par des pièces en titane de forme similaire produites avec une imprimante 3D.

« La technologie 3D nous permet de faire des choses que nous ne pensions jamais pouvoir faire », déclare le professeur Mashudu Tshifularo de la faculté de médecine à l’université de Pretoria.

Le professeur Tshifularo a effectué l’intervention sur un homme de 35 ans à l’hôpital académique Steve Biko de Pretoria. L’oreille moyenne du patient avait été défoncée lors d’un accident de voiture.

Puisqu’elle remplace seulement les osselets qui ne fonctionnent pas correctement, cette procédure s’accompagne de beaucoup moins de risque que l’utilisation des implants connus, déclare le professeur Tshifularo.

Le ministre de la Santé Aaron Motsoaledi a promis de « faire tout ce qui est possible pour porter assistance et mobiliser les ressources… pour cette innovation d’une grande portée ».