Africa Defense Forum

Le Mozambique reçoit une usine d’oxygène alors que la lutte contre Covid-19 fait rage

0
Reading Time: 3 minutes

PERSONNEL D’ADF

Pour aider à sauver la vie des patients parmi les plus atteints par Covid au Mozambique, l’Agence américaine pour le développement international (USAID) a fait don d’une usine de production d’oxygène à la fin avril.

L’usine, utilisant le principe de l’adsorption par inversion de pression (PSA), a été installée dans l’hôpital du district de Monapo, province de Nampula, dans le Nord du pays. L’usine peut produire l’oxygène nécessaire pour traiter en même temps 25 patients souffrant d’un cas grave de Covid et jusqu’à 150 patients souffrant d’un cas léger ou modéré.

L’investissement d’un million de dollars comprend l’usine PSA, les matériaux et la construction permettant d’assurer que l’hôpital puisse l’utiliser. L’USAID a aussi fourni l’assistance technique nécessaire pour exploiter l’usine.

Martin McLaughlin, directeur adjoint de mission de l’USAID, a déclaré lors de la cérémonie de transfert : « Cette nouvelle usine d’oxygène est un symbole physique de ce que le partenariat entre les États-Unis et le Mozambique peut construire. Nous avons investi plus de 94 millions de dollars sous forme d’assistance liée à Covid dans le pays, y compris ici à Nampula, afin de développer les aptitudes des agents de santé et renforcer le système de santé. Nous continuerons à œuvrer ensemble parce que le Mozambique sain et résilient conduira à un monde sain et résilient. »

L’usine PSA produit de l’oxygène de qualité médicale et peut remplir les bonbonnes d’oxygène qui peuvent être distribuées aux autres installations cliniques du district.

La donation est faite à un moment opportun, alors que le Mozambique a été sujet à une hausse de cas de Covid peu après la donation de l’usine PSA. Le 25 mai, le pays a signalé 26 nouveaux cas, soit la hausse la plus forte en 24 heures depuis la fin février, selon le journal Club of Mozambique. La plupart des cas ont été relevés dans les provinces du Sud.

Lors d’une allocution télévisée en avril, le président Filipe Nyusi du Mozambique a averti que le pays ne doit pas baisser la garde pendant la pandémie.

« Nous devons continuer à mettre en œuvre les mesures de santé pour empêcher la propagation non contrôlée du virus, a-t-il dit. Les masques continuent à être obligatoires dans tous les lieux de réunion fermés et sur les transports publics. »

Les États-Unis ont aidé à renforcer la réponse du Mozambique à Covid depuis le début de la pandémie. En septembre 2021, les États-Unis ont fait don de quinze concentrateurs d’oxygène de pointe pour aider à traiter les patients de Covid-19 dans huit hôpitaux de la province de Nampula. Les machines fournissent de l’oxygène à faible débit continu aux patients souffrant d’un niveau bas d’oxygène dans le sang.

L’USAID a fourni des équipes de formation technique et financé la mise à niveau nécessaire dans chaque installation pour brancher l’équipement en toute sécurité. Le coût total des machines, de la formation et de l’amélioration des cliniques s’est élevé à environ 60.000 dollars.

Les concentrateurs d’oxygène sont utilisés dans les établissements de santé à Nacala-Porto, Nacala-a-Velha, Monapo, l’île de Mozambique, Meconta, Malema, Mecubúri et Mossuril. Les machines créent une source locale d’oxygène potentiellement illimitée avec une pureté jusqu’à 95 %, en le retirant de l’air et éliminant par filtrage les autres substances.

Alors que le Mozambique a des difficultés pour gérer une troisième vague d’infections de Covid-19, les États-Unis ont fait don d’un équipement médical et d’un financement d’une valeur de 600.000 dollars pour engager le personnel infirmier et les cliniciens afin de pourvoir en personnel les centres de traitement du coronavirus.

La donation a inclus un équipement de protection individuelle pour les agents de santé, des moniteurs cardio-respiratoires, des oxymètres et des appareils qui aident à employer continuellement les respirateurs donnés par les États-Unis. Cette livraison a été faite dans la capitale de Maputo, au Sud du Mozambique.

Le mois précédent, les États-Unis avaient investi 320.000 dollars dans un programme qui fournit l’électricité solaire à 92 installations de santé de la province côtière de Sofala.

L’USAID a octroyé la subvention de Power Africa à la société d’énergie renouvelable SolarWorks! Mozambique pour installer des systèmes électriques hors réseau fonctionnant sur l’énergie solaire dans les établissements cliniques ruraux auxquels ont accès environ 138.000 résidents de Sofala, où 90 % des installations de santé n’ont pas d’accès régulier à l’électricité. La subvention a pris en charge les frais opérationnels et d’entretien pendant un an.

En août 2020, les États-Unis ont fait don de 50 respirateurs au pays. Ces respirateurs produits aux États-Unis par Zoll Medical Corp. sont de taille réduite et peuvent être facilement déployés et utilisés pour traiter les enfants et les adultes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.