Africa Defense Forum

Une donation de véhicules soutient la réponse du Soudan du Sud au Covid-19

Reading Time: 2 minutes

PERSONNEL D’ADF

La Banque africaine de développement (AfDB) a fait don de deux véhicules pour soutenir les efforts d’atténuation du Covid-19 au Soudan du Sud.

Ces voitures données au ministère de la Santé par l’intermédiaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) aideront les agents de la santé publique de Juba à coordonner le système de gestion des incidents et déployer des équipes de réponse rapide pour conduire l’investigation des épidémies de Covid-19. Les véhicules ont été donnés le 1er septembre à la fin de la deuxième vague de pandémie du pays.

La ministre de la Santé Elizabeth Achuei a déclaré dans une annonce de presse de l’OMS : « Les véhicules faciliteront la réponse multidisciplinaire et nationale chez les populations vulnérables et affectées, et ils aideront ainsi à sauver plus de vies et traiter les impacts négatifs du Covid-19. Je souhaite remercier la Banque africaine de développement et l’OMS pour leur soutien généreux ; nous nous assurerons de bien utiliser ces véhicules. »

En 2020, la banque a fourni un subside de 4,2 millions de dollars pour renforcer le système de santé du Soudan du Sud et soutenir les efforts de réponse au Covid-19. Grâce au subside, l’OMS a fourni au ministère de la Santé des médicaments, un équipement biomédical et un équipement de protection individuelle. Ces fonds ont aussi facilité la rénovation de quatre centres de traitement du Covid-19.

L’OMS a aussi formé plus de 400 agents de santé pour soigner les patients du Covid-19 dans le pays et œuvre pour obtenir une usine de production d’oxygène.

Benedict Kanu, directeur de pays de l’AfDB pour le Soudan du Sud, déclare que le pays fait face à des problèmes continus qui affectent les soins de santé nationaux.

« Nous ne devons pas oublier la crise alimentaire émergente, qui affecte la santé et le bien-être de millions de personnes au Soudan du Sud à cause des inondations, des conflits et de la pandémie du Covid-19, a déclaré M. Kanu dans l’annonce de presse de l’OMS. Nous devons aussi accélérer un programme de vaccination au Soudan du Sud et ailleurs en Afrique pour sauver les vies et les moyens de subsistance. »

Le gouvernement des États-Unis a aussi soutenu le Soudan du Sud pendant la pandémie, en faisant don de près de 48 millions de dollars sous forme d’équipement de protection individuelle et autres fournitures médicales, ainsi qu’un financement pour le savon, les trousses d’hygiène, le traitement de l’eau des foyers et les seaux d’eau. Selon l’organisation non gouvernementale Global Waters, la moitié de la population manque d’accès à l’eau potable sécurisée.

Les écoles du Soudan du Sud ont rouvert leurs portes en mai 2021 après avoir été fermées pendant quatorze mois. Mais un grand nombre d’enfants du Soudan du Sud n’ont pas pu retourner dans leur salle de classe à cause des troubles en cours, déclare Mads Oyen, chef des opérations de terrain de l’Unicef, dans une annonce de presse. Pour beaucoup d’élèves, le retour à l’école signifie plus que le simple enseignement.

« Particulièrement dans un pays comme le Soudan du Sud, où nous faisons aussi face à des urgences humanitaires dans de nombreuses régions du pays, déclare M. Oyen. Les écoles sont des lieux où les enfants sont sains et saufs et protégés, et aussi où ils ont accès aux services de base, aux repas d’école, etc. »

Leave A Reply

Your email address will not be published.