Africa Defense Forum

L’Algérie reçoit un hôpital de campagne mobile alors que les infections de Covid-19 montent en flèche

Reading Time: 2 minutes

PERSONNEL D’ADF

Lorsque le nombre d’infections quotidiennes de Covid-19 a atteint son point culminant de 1.900 en Algérie à la fin juillet, le gouvernement des États-Unis a livré un hôpital de campagne mobile d’une valeur de 2,6 millions de dollars au ministère de la Santé du pays.

Cet hôpital de 35 lits sera mis à la disposition des civils. Il possède un système d’isolement à pression négative qui assure que les patients souffrant d’une condition quelconque reçoivent des soins médicaux, y compris des interventions chirurgicales, sans que l’air contaminé n’entre ou ne sorte de la chambre du patient. Cinq lits sont réservés aux patients qui nécessitent des soins intensifs.

Les experts américains ont créé un partenariat avec leurs homologues algériens pour fournir une formation sur la façon de monter et démonter rapidement l’hôpital. On anticipe que les États-Unis livreront un autre hôpital de campagne mobile à l’Algérie au cours des prochains mois, selon une déclaration officielle du 27 juillet.

Gautam Rana, responsable de l’ambassade des États-Unis en Algérie, a déclaré lors d’une cérémonie de transfert : « L’hôpital de campagne fait partie de l’engagement des États-Unis visant à partager les ressources dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 dans le monde entier. Le gouvernement des États-Unis reste engagé à fournir une assistance continue au peuple algérien alors que le monde fait face à un défi mondial sans précédent. »

Entre mai et le début août, l’Algérie a signalé une augmentation de plus de 600 % du nombre de cas positifs de Covid-19. Le variant Delta hautement contagieux représente plus de 70 % des infections, selon un reportage de la chaîne d’actualités turque TRT World. Le gouvernement algérien a répondu en imposant à nouveau des restrictions dans 35 de ses 58 provinces à la fin juillet.

La quatrième vague d’infections a laissé les hôpitaux algériens bondés ; certains patients n’ont pas pu recevoir l’oxygène ou les autres fournitures cliniques dont ils avaient besoin.

Le réseau médical algérien s’est tourné vers les médias sociaux pour obtenir des fonds afin d’acheter les fournitures médicales, et les civils ont lancé des campagnes de sensibilisation en ligne. Les hôpitaux et les centres de soins de santé ont eu aussi besoin de désinfectants et de masques et gants de protection de qualité médicale.

« Nous comptons sur votre générosité pour protéger nos travailleurs de première ligne avec le matériel de protection nécessaire, pour aider les patients du Covid avec les médicaments dont ils auront besoin pour guérir », a déclaré l’activiste en ligne Hanane Benhamou à TRT World.

Hénine Houcine, résident d’Aït Aissi, a créé une page de crowdsourcing sur le site français Leetchi pour faire appel aux Algériens expatriés.

« La solidarité est un acte d’amour ; être solidaire, c’est savoir écouter les grandes douleurs silencieuses des gens que l’on aime », a déclaré M. Houcine à TRT World.

Un hôpital de Yakouren a pu acheter un générateur d’oxygène avec une donation sur Leetchi.

« Notre priorité consistait à fournir un générateur à l’hôpital ; ce dernier avait enregistré plusieurs décès dus au manque d’oxygène, ce qui est terrible », a déclaré Naouel Ahdad Yata, qui aide à gérer la campagne de collecte de fonds, sur sa page Leetchi.

Leave A Reply

Your email address will not be published.