Africa Defense Forum

Une donation des États-Unis soutient la riposte du Mozambique au Covid-19

Reading Time: 2 minutes

PERSONNEL D’ADF

Alors que le Mozambique a des difficultés pour gérer une troisième vague d’infections de Covid-19, les États-Unis sont intervenus au début juillet en faisant don d’un équipement médical et d’un financement d’une valeur de 600.000 dollars pour engager davantage de personnel infirmier et de cliniciens pour pourvoir en personnel les centres de traitement du coronavirus.

La donation a inclus un équipement de protection individuelle pour les agents de santé, des moniteurs cardiorespiratoires, des oxymètres et des appareils qui aident à employer en permanence les respirateurs donnés par les États-Unis. La livraison a été faite à Maputo, la capitale située au Sud du Mozambique, loin du Nord du pays marqué par les combats.

« Ces fournitures médicales assureront que les médecins, le personnel infirmier et les autres équipes de santé disposent de plus de latitude pour traiter les patients du Covid-19 gravement malades et ceux qui ont des besoins spécifiques comme l’oxygène », a déclaré Martin McLaughlin, directeur intérimaire de la mission du Mozambique pour l’Agence américaine pour le développement international (USAID), lors d’une cérémonie de transfert.

Une semaine environ après la donation américaine, le président Filipe Nyusi du Mozambique a annoncé que le pays avait acquis 11 millions de doses de plus du vaccin du Covid-19, qui devraient être livrées là-bas avant la fin août. M. Nyusi n’a pas indiqué leur provenance ou si elles avaient été achetées ou données.

Le gouvernement projette de vacciner 17 millions de ses 30 millions d’habitants avant la fin de l’année.

« Cette vaccination en masse permettra à notre pays de faire une transition sécurisée et progressive vers une situation proche de la normale », a déclaré M. Nyusi dans un reportage de l’Agence de presse du Mozambique.

Le ministre mozambicain de la Santé Armindo Tiago a exhorté tous les agents de soins de santé qualifiés à se faire vacciner.

« L’acquisition par le secteur privé joue un rôle important dans le plan de vaccination national, a déclaré M. Tiago. Elle permettra de protéger les unités productives mises en danger par la propagation du Covid-19, en contribuant finalement à la réduction des taux d’absentéisme et en garantissant une plus grande productivité. »

Depuis le début de la pandémie, les États-Unis ont fait don de près de 33 millions de dollars au Mozambique pour sa riposte contre le Covid-19.

En mai dernier, les États-Unis ont investi 320.000 dollars dans un programme qui fournira l’énergie solaire à 92 installations de santé rurales de Sofala, province côtière au centre du Mozambique où 90 % des installations de santé n’ont pas d’accès régulier à l’électricité. Cette subvention de Power Africa prend en charge l’exploitation et l’entretien des systèmes d’électricité solaire hors réseau pendant un an.

La plus récente donation a été faite peu après l’annonce de M. Nyusi prolongeant le couvre-feu national et encourageant les institutions publiques et privées à permettre à leur personnel de travailler chez eux lorsque cela est possible.

Selon un reportage de l’Agence de presse du Mozambique, M. Nyusi a déclaré : « Adoptons la nouvelle façon de vivre. Accueillons la technologie pour résoudre le problème du Covid-19. »

M. Nyusi a impliqué que la troisième vague d’infections se propageait rapidement parce que les gens étaient devenus imprudents en ce qui concerne les mesures de prévention.

« Nous avons oublié la catastrophe qui nous avait frappé en janvier et février » au point culminant de la deuxième vague, a déclaré M. Nyusi, selon l’Agence de presse du Mozambique. Lorsque le gouvernement relâcha certaines restrictions du Covid-19 en mai, « beaucoup de gens pensèrent que cela signifiait la fin de l’épidémie », a-t-il ajouté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.