Africa Defense Forum

L’Afrique du Sud renforce les restrictions pour ralentir la propagation du variant Delta

Reading Time: 3 minutes

PERSONNEL D’ADF

Le variant Delta du Covid-19 se propage rapidement en Afrique du Sud, incitant le gouvernement à limiter les activités sociales pour essayer de ralentir la transmission du virus.

Le président Cyril Ramaphosa a déclaré que le système de soins de santé du pays est stressé par les cas positifs de Delta au point de s’effondrer. Il a annoncé une interdiction concernant les réunions dans le pays, sauf pour les obsèques.

« Nos installations de santé sont utilisées au maximum. Nous manquons de lits dans les USI », a-t-il dit lors d’une intervention nationale à la fin juin. Il a placé le pays au niveau d’alerte 4, juste au-dessous de celui d’un confinement total.Ces restrictions sont parmi les plus dures imposées depuis les premiers jours de la pandémie en 2020.

En plus de l’interdiction des réunions, le décret inclut les points suivants :

  • Extension du couvre-feu entre 21h00 et 4h00.
  • Interdiction de vente d’alcool.
  • Fermeture des écoles.
  • Restaurants limités aux ventes à emporter et aux livraisons.
  • Interdiction d’entrer dans et de sortir de la province du Gauteng.

Cette province, où sont situées Johannesbourg et Pretoria, représente 64 % des nouveaux cas positifs du variant Delta du Covid-19. Les chercheurs ont aussi découvert que le variant avait apparu dans les eaux usées des communautés de la province du Cap-Occidental.

Le variant Delta supplante rapidement les variants Alpha et Bêta pour devenir la souche prédominante dans le pays. Selon l’institut national pour les maladies contagieuses, Delta devient prédominant dans les provinces du KwaZulu Natal, du Cap-Oriental et du Limpopo.

Le variant Delta est environ 75 % plus infectieux que la souche de virus initiale du Covid-19. En date du début juillet, le variant Delta était présent dans 21 pays africains, notamment 10 où il était en hausse, y compris de nombreux pays dans les régions centrale et australe du continent.

Pendant la dernière semaine de juin, l’Afrique a enregistré plus de 209.000 cas positifs de Covid-19, soit 31 % de plus que la semaine précédente. La moitié de ces cas positifs étaient en Afrique du Sud. Les pays voisins de la Zambie et de la Namibie ont aussi constaté des milliers de nouvelles personnes infectées par le variant Delta.

Dans l’ensemble, le nombre d’infections a augmenté de 29 % en juin, selon les Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC africains).

« Nous sommes au milieu d’une troisième vague, une troisième vague qui est très agressive », a déclaré le Dr John Nkengasong, directeur des CDC africains, dans une conférence de presse au début juillet.

La troisième vague se présente alors que la moitié du stock existant de vaccin d’Afrique du Sud n’a pas encore été administré, selon le Dr Nkengasong. À la fin juin, 2,7 millions de Sud-Africains sur un total de plus de 58,5 millions avaient été vaccinés.

La société sud-africaine Aspen Pharmaceuticals a déclaré qu’elle commencerait à distribuer jusqu’à 400 millions de doses localement produites du vaccin à dose unique de Johnson & Johnson pour qu’elles soient utilisées dans le pays et ailleurs. Des études montrent que le vaccin de Johnson & Johnson est efficace contre le variant Delta, de même que d’autres vaccins tels que ceux de Pfizer, Moderna et AstraZeneca.

Alors que les Sud-Africains attendent des vaccins produits localement, les responsables de la santé publique exhortent les gens à continuer à utiliser les mesures non pharmaceutiques qui ont bien fonctionné auparavant pour ralentir la propagation du Covid-19 : port du masque, lavage des mains et distanciation physique.

Adrian Puren, directeur exécutif intérimaire de l’institut national pour les maladies contagieuses, a déclaré : « Nous comprenons bien que beaucoup de gens ressentent une lassitude pour le Covid-19 et relâchent leur pratique des mesures préventives. Souvenez-vous d’éviter les rassemblements et de vous préparer à recevoir une injection dès que le vaccin du Covid-19 deviendra disponible. »

Leave A Reply

Your email address will not be published.