Africa Defense Forum

Les États-Unis aident Madagascar à faire face au Covid-19

Reading Time: 3 minutes

PERSONNEL D’ADF

Lorsque la deuxième vague de la pandémie de Covid-19 frappa Madagascar bien plus sévèrement que la première, la situation devint plus urgente.

Les États-Unis s’engagèrent aussi à soutenir ce pays insulaire dans sa lutte.

Le gouvernement malgache a signalé 12.318 nouvelles infections au mois d’avril, pour un total de 37.014 cas positifs confirmés. Le nombre de décès a grimpé de 433 en mars à 643 en avril.

Le président Andry Rajoelina a pris des mesures décisives au début avril lorsque la propagation du virus a commencé à monter en flèche.

Il a déclaré l’état d’urgence et promis d’accroître le budget du ministère de la Santé. Il a imposé de nouvelles restrictions pour fermer les frontières des régions les plus touchées, suspendu les vols internationaux, interdit les grands rassemblements, fermé les lieux de culte et converti certains hôtels et écoles en cliniques.

« La situation est sérieuse », a-t-il déclaré dans une allocution le 14 avril après confirmation par le ministère de la Santé d’un chiffre record de 859 cas positifs en 24 heures. « Comparé à la première vague, la situation que nous vivons actuellement est particulièrement difficile. »

« Nous devons nous aider mutuellement, cumuler nos efforts et travailler ensemble, lutter ensemble pour que cette maladie fasse le moins possible de victimes. »

Le 1er avril, Madagascar est devenue l’un des derniers pays africains à rejoindre COVAX, mécanisme mondial conduit par l’Organisation mondiale de la santé pour distribuer le vaccin du Covid-19 aux pays aux revenus faibles.

Les leaders du monde entier ont applaudi cette décision.

« L’État malgache n’est absolument pas contre la vaccination, a déclaré M. Rajoelina. Nous devons choisir avec soin les vaccins adaptés au variant du Covid-19 qui sévit à Madagascar. »

La première livraison de 250.000 doses de COVAX a été faite le 8 mai. Les États-Unis étaient représentés lors d’une cérémonie sur l’aire de trafic de l’aéroport.

« Je souhaite féliciter le gouvernement de Madagascar pour avoir pris ces mesures visant à participer à COVAX et assurer la distribution de ce vaccin très nécessaire au peuple malgache, a déclaré l’ambassadeur Michael Pelletier. Les États-Unis sont fiers d’être le plus grand contributeur de COVAX, en l’aidant à assurer la livraison équitable des vaccins sûrs et efficaces à Madagascar et dans le monde entier. »

Les États-Unis ont promis de fournir 4 milliards de dollars au fonds de COVAX en février.

Pendant la pandémie, les États-Unis ont soutenu la riposte malgache à l’épidémie, en fournissant des fonds d’urgence à hauteur de 2,5 millions de dollars et en réaffectant des projets de santé de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) d’une valeur de 2,2 millions aux mesures de réponse liées au Covid-19.

En octobre et novembre 2020, l’USAID a fait don de matériel informatique d’une valeur de 29.000 dollars au ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène pour renforcer la coordination de la riposte à la pandémie dans le pays.

En mars dernier, l’USAID a fourni un équipement de protection individuelle (EPI) « de la tête aux pieds » aux agents de santé de première ligne dans treize régions de Madagascar luttant contre la maladie.

Le 13 mai, l’USAID a fait don de matériel et de fournitures à hauteur de 10.000 dollars pour six centres de traitement du Covid-19. Cette donation comporte des salopettes lavables, des bottes en caoutchouc, des blouses, des masques filtrants, des gants, des dispositifs de lavage des mains, des vaporisateurs désinfectants et autre matériel de nettoyage.

Le 14 mai, M. Pelletier a présenté au Dr Gilbert Andrianandrasana le prix « Mpiaradia » des champions de Madagascar de l’ambassade américaine pour son leadership lié à la livraison de l’EPI aux hôpitaux et aux centres cliniques du pays. Le département de la Défense (DoD) des États-Unis avait fourni l’EPI au Dr Gilbert, chef de projet pour le programme de santé IMPACT de l’USAID depuis 2018.

Le projet IMPACT est un programme de 32 millions de dollars, d’une durée de cinq ans, visant à améliorer l’approvisionnement et la livraison des médicaments et du matériel clinique à Madagascar.

Ce programme, qui a débuté en juin 2020, a livré 45.500 écrans faciaux de qualité médicale, 39.000 gants, 2.600 blouses jetables, 2.600 couvre-chaussure jetables, 650 lunettes de protection, 650 thermomètres, 260 combinaisons et 650 bouteilles de gel désinfectant aux hôpitaux et aux centres de santé de base dans treize districts.

« Le projet a été lancé au meilleur moment, lorsque nous avons remarqué une forte augmentation des cas positifs et des hôpitaux qui faisaient face à une pénurie d’EPI », a déclaré le Dr Gilbert sur le site Web de l’ambassade des États-Unis. « Je ne cesse de recevoir des appels venant des autorités sanitaires régionales et de district pour remercier le DoD et PSI [Population Services International, organisme de santé sans but lucratif] pour leur assistance cruciale. »

Leave A Reply

Your email address will not be published.