Africa Defense Forum

La Fondation Mastercard contribue 1,3 milliard de dollars à la riposte de l’Afrique contre le Covid-19

Reading Time: 3 minutes

PERSONNEL D’ADF

La Fondation Mastercard a annoncé au début juin qu’elle ferait une donation de 1,3 milliard de dollars sur trois ans pour renforcer la réponse de l’Afrique au Covid-19.

Cette donation, distribuée dans le cadre d’un partenariat avec les Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC africains), est conçue pour aider à acquérir le vaccin pour le bénéfice de plus de 50 millions de personnes, améliorer les capacités de fabrication et de fourniture du vaccin, et améliorer les institutions de santé publique.

Reeta Roy, présidente et directrice générale de la fondation, a déclaré : « Il est urgent d’assurer un accès et une distribution équitables des vaccins en Afrique. Cette initiative est axée sur la valorisation de la vie et l’accélération de la reprise économique sur le continent. Ce faisant, cette initiative catalysera les opportunités d’emploi du secteur de la santé et au-delà dans le cadre de notre stratégie Young Africa Works. »

L’engagement de la fondation créée par la société de services financiers basée aux États-Unis a été applaudi comme l’une des plus grandes donations du secteur privé pendant la pandémie.

La fondation s’était précédemment engagée à faire don de 40 millions de dollars au partenariat pour accélérer les tests de dépistage du Covid-19 (PACT) des CDC africains. Le partenariat a utilisé cette enveloppe pour acheter 1 million de trousses de dépistage et pour former et déployer 10.000 agents de santé des communautés et 80 agents de surveillance de réponse rapide pour soutenir la recherche des contacts.

Ajay Banga, président exécutif de la fondation, a déclaré à « PBS NewsHour » : « Le fait est que toute cette pandémie est quelque chose sur lequel nous devons tous travailler. Ce n’est pas suffisant de dire que les gouvernements vont régler le problème. Ce n’est pas suffisant de dire que quelqu’un d’autre le fera, ou qu’une autre société ou une autre fondation le fera. »

Les experts de la santé publique tels que Krishna Udayakumar, qui dirige le centre d’innovation de la santé à l’université Duke, ont applaudi la plus récente donation.

Le Dr Udayakumar a déclaré au Washington Post : « Je pense que c’est exactement le type de partenariat que nous espérions, le type dont nous avons beaucoup besoin. Nous devons mettre en jeu des milliards ou des dizaines de milliards de dollars pour acquérir le vaccin, mais aussi pour améliorer les capacités de distribution et assurer la demande. »

L’Union africaine et les CDC africains avaient prévu de vacciner 60 % de la population du continent avant la fin 2022 mais, en date de la mi-juin, moins de 2 % des Africains avaient reçu au moins une dose de vaccin du Covid-19.

Au moins cinq pays africains n’avaient administré aucune dose de vaccin au début juin, selon les CDC africains.

Le Dr John Nkengasong, directeur des CDC africains, a déclaré sur le site web des centres : « Les chiffres quotidiens indiquent clairement que la pandémie est toujours en hausse. Pour la vaincre, l’Afrique a besoin d’une meilleure coopération de tous les acteurs, y compris les gouvernements, la communauté, les médias et les partenaires de développement. Nous devons équiper, déployer et former plus d’agents de santé le plus rapidement possible, et nous nous attendons à une amélioration de la coopération et de la solidarité grâce à PACT. »

Le président des États-Unis Joe Biden a accepté de donner 25 millions de doses de vaccin du Covid-19 aux pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud. Les États-Unis se sont aussi engagés à acheter 500 millions de doses de vaccin qui seront données aux pays en voie de développement et à l’UA par l’intermédiaire de COVAX, le mécanisme mondial visant à distribuer le vaccin équitablement.

Le Dr Patrick Soon-Shiong, chirurgien américain spécialiste des transplantations et homme d’affaires milliardaire propriétaire du quotidien Los Angeles Times, a annoncé à la mi-mai qu’il s’engagerait à aider la production des vaccins du Covid-19 à hauteur de 210 millions de dollars dans son pays natal d’Afrique du Sud.

Il existe moins de dix distributeurs de vaccin en Afrique ; ils sont basés en Afrique du Sud, en Égypte, au Maroc, au Sénégal et en Tunisie. Mais la plupart de ces sociétés effectuent l’emballage et l’étiquetage, et non pas la fabrication.

Leave A Reply

Your email address will not be published.