Africa Defense Forum

Des investissements en énergie solaire aident le Mozambique à livrer l’électricité aux installations de santé

Reading Time: 3 minutes

PERSONNEL D’ADF

Le gouvernement des États-Unis a investi 320.000 dollars pour un programme qui fournira l’énergie solaire à 92 installations de santé à Sofala, province côtière du Mozambique.

L’Agence américaine pour le développement international (USAID) a accordé une subvention de Power Africa à la société d’énergie renouvelable SolarWorks! Mozambique pour installer des systèmes électriques hors réseau, fonctionnant sur l’énergie solaire, dans des établissements cliniques ruraux auxquels ont accès environ 138.000 personnes à Sofala, où 90 % de ce type d’installation n’ont pas d’accès régulier à l’électricité.

La subvention prendra en charge les frais opérationnels et d’entretien pendant un an.

Dennis W. Hearne, ambassadeur des États-Unis au Mozambique, a déclaré que la subvention « démontre ce que l’on peut accomplir lorsque les secteurs public et privé œuvrent ensemble pour faire face à un problème. Avec un financement modeste de la part du gouvernement américain, nous pouvons encourager la participation du secteur privé comme ici, ce qui améliorera les services de soin de santé pour des milliers de personnes. »

L’électricité est nécessaire pour l’éclairage et l’alimentation des téléphones, des ordinateurs et du matériel médical, ainsi que pour la réfrigération des médicaments et des vaccins, en particulier pendant la pandémie de Covid-19. L’alimentation électrique des ordinateurs portables, des imprimantes et de l’Internet améliorera aussi la collecte et le partage des données médicales.

Près de 60 % des installations de soins de santé de l’Afrique subsaharienne manquent d’électricité. Pour celles qui en ont, seulement 34 % des hôpitaux et 28 % des cliniques de santé ont une alimentation fiable pendant toute la journée, selon un rapport de la Banque mondiale publié en 2019.

D’autres pays se sont tournés vers l’énergie solaire pour leurs besoins en électricité pendant la pandémie. L’an dernier, Madagascar a reçu une subvention américaine de 240.000 dollars pour alimenter en électricité 35 cliniques rurales qui desservent 140.000 personnes. Seulement 6,5 % des foyers ruraux malgaches ont accès à l’électricité.

Le programme d’énergie solaire a été créé alors que les responsables mozambicains de la santé avertissent de la probabilité d’une troisième vague d’infections de Covid-19, comme cela s’est produit dans le pays voisin d’Afrique du Sud.

« La pandémie est loin d’être terminée », a déclaré le président Filipe Nyusi selon un rapport du Club of Mozambique à la fin mai.

Depuis le début de la pandémie, les États-Unis ont fait don de 50 respirateurs au ministère de la Santé du Mozambique, ont contribué 3,7 millions de dollars pour aider à garantir la préparation du Mozambique au vaccin, et ont investi plus de 20,4 millions dans la formation, les fournitures et le matériel.

Le Mozambique a lancé sa campagne de vaccination contre le Covid-19 en mars et on anticipe qu’il recevra près de 2 millions de doses en juin, auprès de différents fournisseurs. Pendant la première phase de la campagne, le gouvernement prévoit d’inoculer environ 60.000 agents de santé. Le pays projette de vacciner 16 millions de ses 30 millions d’habitants en 2022.

Au début mai, le Mozambique avait administré le quart environ des doses qu’il avait reçues, a déclaré au New York TimesRuth Bechtel, directrice de pays de Village Reach au Mozambique. Village Reach est une organisation non gouvernementale qui œuvre avec les gouvernements pour relever les défis liés à la livraison des soins de santé.

Mme Bechtel déclare que les gestionnaires de chaîne d’approvisionnement des vaccins doivent être capables de surveiller les stocks dans différents sites de vaccination, et que davantage d’agents de santé doivent apprendre comment administrer les injections.

« Alors que plus de doses sont livrées, et que plus de gens commencent à être vaccinés, il faut former davantage de personnel, déclare Mme Bechtel. Cela ne s’est pas encore produit. »

Leave A Reply

Your email address will not be published.