Africa Defense Forum

Les donations des États-Unis renforcent la réponse du Rwanda au Covid-19

Reading Time: 2 minutes

PERSONNEL D’ADF

Alors qu’une deuxième vague de cas positifs de Covid-19 déferle sur le Rwanda, le gouvernement des États-Unis a contribué environ 5 millions de dollars pour la riposte du pays contre la pandémie.

Cette donation faite en février et mars a aidé à acheter des masques, des gants et autre équipement de protection individuelle pour protéger les médecins, le personnel infirmier et les autres agents de santé de première ligne du Rwanda.

L’enveloppe américaine a aussi soutenu des programmes de formation en épidémiologie de terrain, qui aident les responsables de la santé à traquer, confiner et éliminer les épidémies de maladie ; des tests de dépistage en laboratoire ; la gestion des données électroniques ; et les efforts de sensibilisation au Covid-19 dans les communautés et les églises.

À la suite d’une donation similaire en novembre 2020, l’Agence américaine pour le développement international avait aussi fait don de deux Toyota Land Cruiser pour aider les autorités rwandaises à déceler plus rapidement les cas positifs de Covid-19. L’agence forme aussi les agents de santé du Rwanda dans l’utilisation des respirateurs.

Peter Vrooman, ambassadeur des États-Unis au Rwanda, a déclaré dans une vidéo : « Il y a un an, j’ai dit que j’espérais que le Rwanda et les États-Unis relèveraient le défi du Covid-19. Nous l’avons fait ensemble au cours d’une année difficile. »

M. Vrooman a aussi remarqué que les États-Unis ont fait don de 2 milliards de dollars à COVAX, mécanisme mondial visant à distribuer équitablement le vaccin du Covid-19, et qu’ils se sont engagés à contribuer 2 milliards de plus à ce programme.

Les États-Unis ont offert environ 17,4 millions de dollars au Rwanda depuis le début de la pandémie. Les donations précédentes ont inclus 100 respirateurs pour faciliter la respiration des patients du Covid-19 gravement malades, des lits de malade, du désinfectant et des fonds pour améliorer la biosécurité, la surveillance centrale et au niveau des districts, et les efforts de prévention des infections.

Les officiels ont annoncé les plus récentes donations américaines alors que le Rwanda affrontait une deuxième vague d’infections du Covid-19.

Le Dr Théodore Niyongabo, professeur de médecine interne à l’hôpital universitaire de Kamenge, a déclaré au journal rwandais Iwacu qu’il était difficile d’identifier ce qui provoquait la deuxième vague d’infections.

« Les facteurs déterminants d’une vague varient d’un pays à l’autre. Sommes-nous en présence d’un nouveau variant ? Certains lieux peuplés ont-ils relâchés les barrières de distanciation ? Il y a beaucoup d’hypothèses. »

Le Rwanda a aussi lancé la deuxième phase de sa campagne nationale de vaccination au début avril. Le vaccin d’AstraZeneca est utilisé pendant cette deuxième phase. Lors de la première phase, les Rwandais ont reçu des injections d’AstraZeneca et de Pfizer.

« En plus des vaccins achetés par le gouvernement, nous anticipons aussi recevoir plus de 200.000 doses du mécanisme COVAX », déclare le ministre de la Santé rwandais Daniel Ngamije sur les réseaux sociaux.

Les taux d’infection relativement bas du Rwanda sont largement attribués aux innovations médicales, à la technologie de pointe et à la réponse proactive du gouvernement. Un mois après la détection du virus, la police nationale du Rwanda a déployé des drones télécommandés pour fournir des informations sur le virus aux habitants de Kigali et pour imposer les mesures de confinement.

Le Rwanda est aussi le premier pays africain à imposer un confinement total et fermer ses frontières.

Leave A Reply

Your email address will not be published.