LE NOUVEAU PROGRAMME DE TOURNOI AIDERA LES JOUEURS AFRICAINS

LE NOUVEAU PROGRAMME DE TOURNOI AIDERA LES JOUEURS AFRICAINS

BBC NEWS À BBC.CO.UK/NEWS

Les joueurs africains auront une meilleure chance de jouer pour les clubs européens maintenant que la Coupe d’Afrique des nations aura lieu pendant l’été, selon les principaux agents.

Le tournoi, qui se déroule tous les deux ans, va être décalé de janvier et février à juin et juillet. Auparavant, les clubs de la Premier League étaient parmi ceux qui risquaient de perdre leurs joueurs en milieu de saison pendant des semaines car ils allaient participer aux matches dans leur pays d’origine.

« Cela facilitera mon travail d’agent. Les clubs l’utilisent comme excuse pour ne pas engager les joueurs africains, déclare Papa Agyemang. Ils auront plus d’attrait parce que les équipes ne penseront plus à les perdre tous les deux ans. »

Les changements du tournoi, qui augmenteront le nombre d’équipes de 16 à 24, ont été approuvés par la Confédération africaine de football lors d’une conférence au Maroc.

Les joueurs devaient précédemment choisir entre les obligations de leur équipe nationale et celles des clubs qui les emploient.

Saif Rubie, autre agent spécialisé dans les contrats pour les joueurs africains, déclare que la date du tournoi était importante pour les accords de transfert.

« Certains clubs m’ont déclaré sans l’ombre d’un doute qu’ils n’engageraient pas les joueurs qui étaient associés à la Coupe des nations. Maintenant, cela veut dire qu’ils n’ont plus à s’en préoccuper, déclare M. Rubie. D’un autre côté, ils joueront pendant l’été et ils pourraient donc être en retard pour le début de saison, mais il est préférable qu’un joueur soit absent pendant une partie du mois d’août que pendant la majorité des mois de janvier et février. »

Par exemple, Liverpool souhaitait vivement que l’attaquant sénégalais Sadio Mané retourne de la Coupe d’Afrique des nations de 2017, à tel point qu’ils ont réservé un jet privé pour le ramener. M. Mané s’était absenté pendant quatre semaines avant de rater un penalty crucial, lorsque le Sénégal avait perdu contre le Cameroun, champion final, lors de penaltys en quart de finale.

Liverpool a gagné seulement un match sur huit lorsqu’il était absent pour satisfaire à ses obligations internationales.

L’ancien gardien de but camerounais Joseph-Antoine Bell pense que le changement n’est pas adopté pour satisfaire les clubs européens, mais parce qu’il est logique. « C’est bien pour nos joueurs, pour notre peuple et pour le jeu, déclare-t-il. Vous ne pouvez pas continuer à dire que les joueurs devraient venir jouer pour leur équipe nationale lorsqu’ils sont payés par quelqu’un d’autre. »

(0)(0)