LA SANTÉ MENTALE PREND SON ENVOL EN AFRIQUE DU SUD

LA SANTÉ MENTALE PREND SON ENVOL EN AFRIQUE DU SUD

PERSONNEL D’ADF

Chaque octobre, alors que le printemps sud-africain cède la place à l’été, le ciel du Cap prend des couleurs kaléidoscopiques. Un mélange surprenant de créatures, réelles et imaginaires, rejoignent les oiseaux pour prendre leur envol.

Les poissons s’envolent, aussi bien que les ratons-laveurs, les chats, les calmars, les tigres et les baleines. Parfois, un dragon apparaît, son corps serpentin se balançant en va-et-vient. Chacun est arrimé à une corde et il monte et descend selon les caprices des brises saisonnières de la ville.

Les gens viennent du monde entier pour participer au Festival international de cerfs-volants du Cap. Le 22ème événement annuel, tenu en octobre 2016, accueillait des enthousiastes du cerf-volant venus du Canada, de l’Angleterre, de l’Allemagne, de la Nouvelle-Zélande et de Singapour, selon un reportage du Cape Times. L’événement a bénéficié Cape Mental Health, afin de « sensibiliser le public sur l’importance de la santé mentale et souligner le lien entre le bien-être physique et le bien-être mental », selon la page Facebook de l’événement. Cape Mental Health, organisme sans but lucratif, offre des services de santé gratuits à ceux qui vivent dans le Cap occidental.

En plus de l’éventail des cerfs-volants, les participants peuvent assister à des spectacles et participer à des ateliers et des concours de cerf-volant.

« Notre mission consiste à aider les gens à réaliser leur potentiel et surmonter les défis liés à la santé mentale qu’ils peuvent affronter », a déclaré au Times Ingrid Daniels, directrice de Cape Mental Health. « Les cerfs-volants sont l’un des outils que nous utilisons. Presque tout le monde se sent plus léger en levant simplement la tête et en regardant vers le ciel. »

(0)(0)