UN SCULPTEUR CONGOLAIS SE TOURNE VERS LE PASSÉ

UN SCULPTEUR CONGOLAIS SE TOURNE VERS LE PASSÉ

AGENCE FRANCE-PRESSE

Dans la région des Grands Lacs ravagée par la guerre de la République démocratique du Congo, Sauveur Mulwana, menuisier qui est devenu sculpteur, a réalisé une série de statues monumentales au cours des dix dernières années, dans le cadre de sa mission putative pour faire revivre l’histoire locale et encourager la paix.

Cet homme de 42 ans est rentré chez lui à Butembo, ville grouillante de plus d’un million près des frontières avec le Rwanda et l’Ouganda, lorsque son négoce de menuiserie a été rasé par l’éruption du volcan Nyiragongo dans la ville de Goma.

Butembo est le foyer des Nande, ethnie de la République démocratique du Congo et de l’Ouganda, et il s’ensuit donc que l’une des œuvres les plus attrayantes de M. Mulwana, lui-même un Nande, est la gigantesque représentation d’un roi nande. Placée sur un piédestal bleu vif dans un rond-point de la ville, elle montre le mwami (roi) Kighombwe II Lusengo Kirugho, qui est décédé à plus de 80 ans en 2010 après un long règne, portant un habit de style occidental et contemplant un point distant.

Les mwamis exercent toujours un pouvoir, notamment en répartissant les terres dans cette région principalement agricole qui doit maintenant héberger un nombre gigantesque de réfugiés sans terre, après deux décennies de conflit.

Le mwami Kighombwe

«  a aidé à maintenir les Nande unifiés » et il « est le symbole de la tolérance », déclare M. Mulwana. Les anciennes croyances et coutumes des mwamis étaient cruciales pour l’avenir pacifique de Butembo.

Lorsque M. Mulwana et sa femme sont venus à Butembo en 2002, il a été frappé par le fait que la ville « n’avait absolument aucune œuvre d’art ». Il déclare qu’il s’est senti « vulnérable » lorsqu’il réalisa que le nouveau mode de vie moderne avait mis fin à la tradition orale africaine. Il décida d’intervenir pour aider les habitants de Butembo à préserver leur histoire, leur culture et leur héritage.

Il passa les trois années suivantes à lire des livres et à s’entretenir avec les aînés. Le résultat fut le Monument historique de Butembo, érigé sur une place au cœur de la ville. Il met en valeur la tradition nande d’agriculture et de chasse, leur évangélisation à l’époque coloniale belge, et leurs commerçants modernes.

(0)(0)